La combustion au sein d’un moteur thermique soumet les pièces mécaniques à de très fortes températures. Afin de maintenir une température de fonctionnement idéale, le moteur est donc pourvu d’un circuit de refroidissement assuré par un ensemble de pièces tels que le radiateur et le thermostat par le biais d’un liquide spécifique (le liquide de refroidissement). La circulation de ce liquide se fait à l’aide de la pompe à eau.

Symptômes de fatigue ?

La pompe à eau sert à faire circuler le liquide de refroidissement dans le moteur grâce à une hélice se trouvant dans le carter, entraînée soit par la courroie de distribution soit par la courroie d’accessoire. Comme toute pièce d’usure, à partir d’un certain niveau d’usage, la pompe pourrait présenter des faiblesses tels qu’une fuite directement responsable d’une surchauffe du moteur et ce qu’il peut s’en suivre de conséquences dramatiques. D’autre part, la casse de la pompe pourrait conduire à celle de la courroie de distribution et par suite engendrer une casse du moteur entier, donc ce n’est pas à négliger.

Ce que TunisieTuning.com préconise :

TunisieTuning.com préconise le changement de la pompe à eau dès l’apparition d’un signe de fatigue, d’un bruit suspect de grippage, d’une fuite apparente ou d’un éventuel début de surchauffe anormale du moteur. Il n’y a certainement pas une dépendance d’usure à un kilométrage mais plutôt une usure temporelle de la pièce qui varie sensiblement en fonction des différents modèles et des différentes marques. Attention tout de même, lors de la casse de la courroie d’accessoire, cet incident peut interrompre le fonctionnement de la pompe à eau, provoquant par suite une surchauffe du moteur. Dans ce cas il suffit simplement de changer la courroie d’accessoire. Par ailleurs, il est conseillé de changer la pompe à eau lors du remplacement de la courroie de distribution, mesure préventive oblige.